LETTRE 77 : Eclipse du soleil !

Eclipse partielle du soleil et gare d’Addis-Abeba
dimanche 17 janvier 2010
par  Webmestre
popularité : 51%

La semaine fut tranquille, mais non moins atypique !

Vendredi 15 janvier 2010, cette date ne vous dit rien ? Soleil, lune, pas d’idée ? C’est vrai, il fallait être entre l’Asie et l’Afrique pour observer le phénomène. Nous avons eu droit à une belle éclipse partielle du soleil. Elle était visible depuis Addis-Abeba. La lune a recouvert 60 % du soleil. Pour observer l’éclipse totale, il fallait se trouver du côté du Kenya.

Léo et Inès ont vécu pleinement l’événement. La veille, Léo avait du mal à s’endormir tant l’idée de l’observation l’excitait. Inès était désolée que sa classe ne participe pas à l’animation scientifique dédiée à l’événement à l’école ; priorité aux plus grands. Le jour J, les enfants ont pu observer dès 7h30 le matin, avant l’entrée en classe.

Samedi 16 autres moments mémorables. Hervé est parti visiter la gare d’Addis-Abeba. Il était temps. Les trains ne la fréquentent plus depuis plusieurs mois, la ligne est coupée. Seuls demeurent sur l’emprise quelques véhicules forts endommagés, deux locotracteurs (de vraies pièces de musée, les engins sont uniques !) et les voitures de l’Empereur. Il se dit que le Général de Gaulle a pris place aux côtés de l’Empereur pour un voyage en Éthiopie. Ces vestiges sont jalousement gardés et conservés. Il ne manque pas grand-chose pour les voir circuler sur les voies métriques qui relient Addis-Abeba à Djibouti. La visite vaut le détour et la fin de cette partie du chemin de fer est proche. Les quais servent d’aire de stockage au matériel et au mobilier mis en vente. Quelques agents de la compagnie continuent à travailler à Addis dans l’espoir d’un futur meilleur. Triste spectacle pour un outil qui aurait pu rendre de beaux services au pays. En revoyant les images du passage du train à Dire-Dawa et à Awach, on imagine sans peine le succès qu’il pourrait avoir s’il fonctionnait avec régularité !

Voilà un bref compte rendu de la semaine. Les prochaines s’annoncent calmes et sans aventure particulière… à moins que….

JPEG - 80.7 ko JPEG - 196.7 ko


Météo

Guingamp, 22, France

Conditions météo à 13h00
par weather.com®

Très nuageux

23°C


Très nuageux
  • Vent : 9 km/h - ouest nord-ouest
  • Pression : 1007 mbar →
Prévisions >>

Prévisions du 19 août
par weather.com®

Nuageux

Max 23°C
Min 17°C


Nuageux
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 20 août
par weather.com®

Nuageux

Max 23°C
Min 16°C


Nuageux
  • Vent : 11 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 21 août
par weather.com®

Nuageux

Max 24°C
Min 13°C


Nuageux
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 22 août
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 23°C
Min 14°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 23 août
par weather.com®

Très nuageux

Max 21°C
Min 12°C


Très nuageux
  • Vent : 16 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<< Prévisions


Annonces

Et plus encore sur Facebook

Doudoutomtom et plus encore sur Facebook


Brèves

Le Khmer, ça vous parle ?

dimanche 22 janvier 2012

Comment apprendre les premiers mots de khmer simplement ?

En suivant le lien.....

Sur le Web : Khmer

Metro, Monorail, et pas de taxi

dimanche 1er janvier 2012

Le métro fonctionne bien à Dubaï. Le monorail aussi, mais il n’y a pas de taxi à la sortie !

La ligne s’achève dans un centre commercial inachevé et sortir de la zone n’est pas simple. Le moyen de transport est somme toute drôle et pour en profiter, mieux vaut le prendre en début de ligne côté ville et revenir en taxi une fois la balade au bout du palmier achevée.

Sur le Web : Dubai Monorail

Aquaventure, mode d’emploi

jeudi 22 décembre 2011

Il y a des moments où on se sent un peu bête... Une fois entrés dans le parc Aquaventure, nous ne savions pas du tout comment faire ! Devons nous garder nos chaussures, nous changer ? Où poser nos affaires ?

En fait, c’est tout simple ! Il suffit de se changer dans les vestiaires, de rester pieds nus (le sol est fait d’un dallage assez doux, à l’ombre), de trouver une place sur une des plages et de trouver une bouée pour flotter au gré des courants et autre remontes pentes ! Ensuite, le courant et la pente nourrissent la suite du voyage. Les enfants ont adoré.