Lettre 74 : Champagne !

ou pourquoi faire simple quand on peut faire très compliqué...
dimanche 4 octobre 2009
par  Webmestre
popularité : 100%

Gros doute, comment tenir le rythme de diffusion des Lettres d’Éthiopie ? 74 numéros au compteur et un défi à relever : raconter le quotidien.

Pour lutter contre la monotonie, il suffit de suivre une règle simple : faire quelque chose de nouveau. La nouveauté se trouve aisément, le moindre acte quotidien peut vous entraîner dans une aventure longue et chargée de suspens. Jamais le résultat n’est acquis par avance !

La lettre 74 sera à classer dans la boîte : acheter de l’alcool hors taxes.
Hervé apprend qu’il peut bénéficier de la boutique duty free qui distribue des bouteilles aux breuvages colorés et euphorisants.

Il part, papiers des douanes en poche. Ces papiers nous ont été délivrés à notre arrivée, en septembre 2007... et ce n’est que maintenant qu’on apprend qu’il est possible d’en faire quelque chose, autre que de l’archivage ! Il ne sait absolument pas quelle est la procédure sur place ni si cela est possible eu égard son statut administratif. Il faut avouer que c’est son troisième voyage dans la boutique dédiée aux diplomates. Les premières expéditions se sont soldées par un retour les mains vides.

Le voilà donc en partance pour une nouvelle aventure, sans aucune garantie de réussite. Le magasin est au rez-de-chaussée d’un immeuble du type « architecture béton 1970 ». Le pas-de-porte passé, il débute par le bureau des douanes. Il y dépose des papiers, des originaux. Il souhaiterait bien récupérer les documents ! Mais non, il doit les confier au représentant de l’administration des douanes. Il n’est vraiment pas rassuré par le procédé. Enfin, il ne semble pas y avoir le choix, il s’exécute. PNG - 72.1 ko

Il prend le chemin de la zone dédiée aux alcools. En face et à gauche, de grands comptoirs derrière lesquels trônent les bouteilles et les vendeuses. Sur la droite, un ensemble de bureaux avec trois femmes et un homme qui s’affairent devant un groupe de clients qui patientent. Hervé ignore tout du mode opératoire du lieu. Il ne sait pas, par exemple, quel est son quota ! Les tarifs sont affichés en tout petit, sur des étiquettes. La monnaie du lieu est l’USD et seul le paiement avec des devises est possible (vive l’euro !).
Les tarifs sont très abordables ! Il prend 6 bouteilles. La vendeuse l’informe que pour la période septembre-octobre, il a droit à 16 litres et il lui en reste donc 10. Elle propose de compléter la commande en achetant, en prête nom, 10 bouteilles. Hervé trouve cela louche et peu encourageant. La vendeuse ne laisse pas vraiment le choix et complète la commande. Hervé refuse et fait rayer les bouteilles supplémentaires. Il n’est pas très joueur et n’a pas envie de gâcher sa partie de golf de l’après-midi avec des tracas douaniers.

Hervé a sa liste en main, le parcours de combattant débute. Il doit donner son bon de commande à un premier homme. Il prend une calculatrice qui compte et recompte les articles mentionnés. Il appose sa signature et transmet le bon (en 4 exemplaires avec papier carbone) à une opératrice. Cette dernière se saisit du document et le dactylographie. Il y a une machine à écrire électrique et une autre mécanique. Un beau papier lui est rendu.
Avec, il doit filer au bureau des douanes.

Un coup de tampon plus tard, retour à la zone des alcools au milieu des bureaux. L’homme le voit entrer, se saisit du papier et le signe. Ensuite, il tend le document tamponné et attend qu’une opératrice s’en saisisse. Chose étonnante, le report des informations sur l’ordinateur est rapide. Un nouveau papier lui est donné. Avec, il peut se rendre à la caisse. La facture est en birrs, traduite en USD et convertie en euros. Il paye en billets européens, la monnaie est rendue en USD. Les formalités accomplies, il peut repartir à la case départ : au comptoir. Les bouteilles lui sont échangées contre les papiers. Un homme prend un chariot et l’accompagne jusqu’à la sortie, non sans que le fonctionnaire des douanes ne contrôle le contenu des achats. Ouf ! Il aura fallu pas loin d’une heure trente pour l’achat de 6 bouteilles. Heureusement que les tarifs sont compétitifs.

De retour à la maison, Hervé regroupe la famille ; direction le musée national. Sur 3 niveaux, il présente une partie de l’histoire de l’Éthiopie, depuis Lucy jusqu’à aujourd’hui, non sans oublier un espace dédié à l’Empereur et rois de Choa.

Pour découvrir l’Éthiopie, mieux vaut lire un petit livre très riche : le goût de l’Abyssinie. Cet ouvrage compile des extraits issus de la littérature traitant de l’Abyssinie. Cette approche littéraire dessine un tableau qui constituera une très belle introduction avant un voyage dans le pays de prêtre Jean.
Sinon, Inès a bien amorcé la pompe. Elle travaille de bonne grâce, fait ses exercices de lecture. Léo continue à fréquenter l’école sans difficulté.

@suivre


Le mot du jour : cratérope à croupion blanc.

Définition : oiseau pénible aux yeux rouges qui a nécessité un an pour être pris en photo et plus d’un an et demi à Hervé pour l’identifier !


Météo

Guingamp, 22, France

Conditions météo à 12h00
par weather.com®

Nuageux

5°C


Nuageux
  • Vent : 25 km/h - sud
  • Pression : 993 mbar ↓
Prévisions >>

Prévisions du 15 décembre
par weather.com®

Averses

Max 14°C
Min 5°C


Averses
  • Vent : 27 km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 16 décembre
par weather.com®

Averses

Max 9°C
Min 5°C


Averses
  • Vent : 20 km/h
  • Risque de precip. : 90%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 17 décembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 11°C
Min 8°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 19 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 18 décembre
par weather.com®

Averses

Max 10°C
Min 5°C


Averses
  • Vent : 35 km/h
  • Risque de precip. : 100%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 19 décembre
par weather.com®

Soleil voilé

Max 10°C
Min 5°C


Soleil voilé
  • Vent : 16 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<< Prévisions


Annonces

Et plus encore sur Facebook

Doudoutomtom et plus encore sur Facebook


Brèves

Le Khmer, ça vous parle ?

dimanche 22 janvier 2012

Comment apprendre les premiers mots de khmer simplement ?

En suivant le lien.....

Sur le Web : Khmer

Metro, Monorail, et pas de taxi

dimanche 1er janvier 2012

Le métro fonctionne bien à Dubaï. Le monorail aussi, mais il n’y a pas de taxi à la sortie !

La ligne s’achève dans un centre commercial inachevé et sortir de la zone n’est pas simple. Le moyen de transport est somme toute drôle et pour en profiter, mieux vaut le prendre en début de ligne côté ville et revenir en taxi une fois la balade au bout du palmier achevée.

Sur le Web : Dubai Monorail

Aquaventure, mode d’emploi

jeudi 22 décembre 2011

Il y a des moments où on se sent un peu bête... Une fois entrés dans le parc Aquaventure, nous ne savions pas du tout comment faire ! Devons nous garder nos chaussures, nous changer ? Où poser nos affaires ?

En fait, c’est tout simple ! Il suffit de se changer dans les vestiaires, de rester pieds nus (le sol est fait d’un dallage assez doux, à l’ombre), de trouver une place sur une des plages et de trouver une bouée pour flotter au gré des courants et autre remontes pentes ! Ensuite, le courant et la pente nourrissent la suite du voyage. Les enfants ont adoré.