Lettre d’Ethiopie N1

dimanche 26 août 2007
par  Webmestre
popularité : 16%

Arrivée de la famille en Ethiopie. Après un vol annoncé à Paris avec 30 minutes d’avance, nous sommes partis avec 1h de retard sur l’horaire initial... Côté bagages, pas de mauvaise surprise : notre excédent d’une dizaine de kilos est passé comme une lettre à la poste.

Nous avons survolé la France, la Corse, la Sardaigne, la Libye, l’Egypte, le Soudan avant d’atteindre au petit matin l’aéroport international d’Addis Abeba.
Première surprise en survolant les faubourgs d’Addis : de l’eau en abondance, des champs cultivés vert fluo jalonnés de quelques habitations.

Le débarquement s’est effectué dans le calme et les formalités se sont déroulées avec bienveillance. Nous sommes pris en charge (nous : la famille et le directeur de l’école rencontré à Roissy) par le chauffeur du lycée.
A présent, direction l’hôtel ! Pas de chance la chambre n’est pas prête. Nous décidons pour patienter d’aller vers le lycée. Notre hôte nous fait un tour rapide du propriétaire. En moins d’une heure nous découvrons une flopée d’oiseaux inconnus en Europe ! Il paraît même que certains jours, le lycée est pris pour piste par les vautours moines... A suivre...

La visite se poursuit en présence du proviseur du lycée. Le tour s’achève devant un thé après une brève présentation de la tortue du lycée.
Nous levons le camp pour nous restaurer dans un excellent restaurant qui sert des spécialités italiennes. Il vaut bon nombre de pizzerias françaises ! Nous poursuivons par une promenade digestive via la colline d’Entoto, complètement sous le brouillard.

Notre première impression est très positive : des gens calmes, discrets et qui courent sans cesse.

De retour à l’hôtel, nous profitons d’un repos bien mérité. Au programme du 27 août : ambassade et propriétaire de la maison... nous aimerions vraiment débarquer dans nos locaux sans attendre 15 jours à l’hôtel !!!


Météo

Guingamp, 22, France

Conditions météo à 04h00
par weather.com®

Inconnu

5°C


Inconnu
  • Vent : 25 km/h - ouest
  • Pression : 989 mbar ↑
Prévisions >>

Prévisions du 14 décembre
par weather.com®

Averses

Max 7°C
Min 4°C


Averses
  • Vent : 28 km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 15 décembre
par weather.com®

Averses

Max 7°C
Min 2°C


Averses
  • Vent : 27 km/h
  • Risque de precip. : 70%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 16 décembre
par weather.com®

Orage épars

Max 7°C
Min 3°C


Orage épars
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 40%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 17 décembre
par weather.com®

Orage épars

Max 9°C
Min 7°C


Orage épars
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 40%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 18 décembre
par weather.com®

Nuageux

Max 11°C
Min 6°C


Nuageux
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<< Prévisions


Annonces

Et plus encore sur Facebook

Doudoutomtom et plus encore sur Facebook


Brèves

Le Khmer, ça vous parle ?

dimanche 22 janvier 2012

Comment apprendre les premiers mots de khmer simplement ?

En suivant le lien.....

Sur le Web : Khmer

Metro, Monorail, et pas de taxi

dimanche 1er janvier 2012

Le métro fonctionne bien à Dubaï. Le monorail aussi, mais il n’y a pas de taxi à la sortie !

La ligne s’achève dans un centre commercial inachevé et sortir de la zone n’est pas simple. Le moyen de transport est somme toute drôle et pour en profiter, mieux vaut le prendre en début de ligne côté ville et revenir en taxi une fois la balade au bout du palmier achevée.

Sur le Web : Dubai Monorail

Aquaventure, mode d’emploi

jeudi 22 décembre 2011

Il y a des moments où on se sent un peu bête... Une fois entrés dans le parc Aquaventure, nous ne savions pas du tout comment faire ! Devons nous garder nos chaussures, nous changer ? Où poser nos affaires ?

En fait, c’est tout simple ! Il suffit de se changer dans les vestiaires, de rester pieds nus (le sol est fait d’un dallage assez doux, à l’ombre), de trouver une place sur une des plages et de trouver une bouée pour flotter au gré des courants et autre remontes pentes ! Ensuite, le courant et la pente nourrissent la suite du voyage. Les enfants ont adoré.